simulation de rachat de crédit
SOMMAIRE
Actualité du 21 Fevrier 2007

Le surendettement progresse en 2006


Le surendettement continue de progresser même s'il on constate une diminution de son rythme de croissance par rapport à 2004. D'après la Banque de France, il y a eu, en 2006, 185 000 dépots de dossier à la commission de surendettement. Cela représente une augmentation de 1,4 point sur l'année 2005. En effet, malgré un premier trimestre en forte augmentation (9%), une légère baisse des dépots s'est ensuite produite (-1,5%). A noter, que sur l'ensemble des dépôts de dossier de surendettement, environ 33% le sont par des ménages ayant déjà eu recours à des mesures concernant leur surendettement.
Qui sont ces débiteurs récidivistes ?
- dans 40 % des cas, ces débiteurs présentent à nouveau leur dossier suite à la fin du moratoire déjà consenti pour rembourser leurs dettes.
- dans 40 % des cas, ces débiteurs présentent à nouveau leur dossier suite à un problème pendant l'exécution de leur plan amiable ou judiciaire.
- dans 15 % des cas, ces débiteurs présentent à nouveau leur dossier car il n'ont pas été capable de suivre leur plan de redressement.

Pour éviter ce genre de récidive, la commission de surendettement propose de plus en plus une procédure de rétablissement personnel. Ces procédures en augmentation de 25% représentent maintenant 15% des dossiers recevables.

En parallèle, les banques et organismes de crédit proposent, pour sortir les endettés de la crise, des solutions parfois salvatrices sous la forme de rachat de credit. Le rachat de crédit consiste à regrouper l'ensemble des crédits en un seul, ce qui permet de rééchelonner les mensualités afin que l'emprunteur puisse plus facilement s'acquitter de sa dette. Après un rachat de crédit, les mensualités peuvent baisser de 50% mais les remboursements se font sur une période plus longue. Cette solution permet de redonner un second souffle à la personne endettée.

Le montant moyen des surendettements


En décembre 2006, le surendettement moyen était de 35 700 euros.
Bien souvent, le surendettement est dû à un exces de crédits revolving ou de credits renouvelables dont le cumul des dettes s'élève en moyenne à 20 000 euros. Dans 45 % des cas, il s'agit de credit consommation pour un cumul moyen de 16 700 euros. Le credit immobilier quant à lui représente 7% des dossiers pour un montant de 58 500 euros.

© BFJ Finance votre rachat credit proprietaire

Copyright © BFJ Finance 2011 - Tous droits réservés | Rachat credit Paris, Lyon, Marseille | Mail : contact@credits-rachat-credit.com
Retrouvez toutes les offres de rachat de crédit et de crédit du marché. Réalisez une simulation de rachat de crédit consommation ou de rachat de crédit immobilier.
 CopyrightFrance.com

Qui sommes nous