simulation de rachat de crédit
SOMMAIRE
Actualité du 24 Octobre 2007

Renégocier un crédit immobilier à taux variable


Avec l'augmentation des taux, les emprunteurs possédant un credit immobilier à taux variable se retrouvent actuellement en difficulté car les mensualités à rembourser ont augmenté de façon importante. Une solution pour résoudre ce problème est de renégocier un nouveau credit avec un taux différent auprès de leur banque ou d'un autre organisme financier.

Pour acheter leur logement, 30 000 emprunteurs ont pris leur crédit immobilier avec un taux variable au cours de l'année 2006 et se retrouvent aujourd'hui en situation difficile.
En effet, pour certains emprunteurs, le taux variable est passé en un an de 3,4% à 6,2%.

Prenons un exemple d'augmentation du taux en chiffre

2006, souscription d'un crédit immobilier à taux variable de 3,4% sur 25 ans (taux capé, c'est à dire avec un plafonnement à 4,8%).
En 2007, l'augmentation des taux a fait passer le taux variable à 6,2%. Pour lisser l'augmentation sur le long terme et permettre à l'emprunteur de rembourser les mensualités, le banquier a modifié 3 variables :
- les mensualités de remboursement ont augmenté de 577 à 606 euros,
- le durée du crédit a été rallongée de 5 ans passant de 25 à 30 ans,
- le montant du capital restant dû a été aussi augmenté.
Suite à cet ajustement, l'emprunteur se retrouve avec un amortisement négatif de 100 euros après un an de remboursement de crédit...

Attention, même si le taux est dit "capé", c'est à dire plafonné, en fait il ne s'agit pas du taux de l'emprunt, mais du taux de l'Euribor... Ainsi, comme le montre l'exemple précédent, le taux du crédit immobilier peut augmenter de façon très importante. C'est pourquoi, il est important de bien lire le contrat de crédit qui, malheureusement pour l'emprunteur, est bien souvent difficile à déchiffrer car écrit de façon obscure et prêtant à interprétation.

Renégociation du crédit

Si le taux variable augmente de façon importante, la meilleure chose à faire pour l'emprunteur est de demander une renégociation de son crédit à la banque chez qui il a contracté le crédit. Le crédit peut en effet être renégocié de 2 façons possibles :
- une rénégociation dite "dans les termes du crédit" qui est prévue par le contrat d'origine et qui permet à l'emprunteur de passer à taux fixe. Dans ce cas, l'emprunteur conserve le contrat, néanmoins, le taux fixe reste proche du taux variable atteint au moment de la renégociation, ce qui donnerait pour l'exemple précédent un taux fixe d'environ 6%, c'est à dire un très mauvais taux. Ce type de renégociation est absolument à éviter.
- une rénégociation hors contrat qui permet de faire jouer la concurrence puisque l'emprunteur demande un nouveau crédit à taux fixe. Dans ce cas, le nouveau crédit sera au cours du marché avec un nouvel emprûnt autour de 4,7% sur 20 ans. Cette solution est de loin la plus avantageuse.
Attention, cette renégociation n'est possible que si la banque l'accepte. Dans le cas contraire, l'emprunteur sera obligé de faire un remboursement anticipé de son crédit après avoir souscrit un prêt dans un autre organisme de crédit. Dans ce cas, la démarche est plus coûteuse à cause des frais engagés notament pour le remboursement anticipé, la levée d'hypothèque et les nouvelles garanties.

© BFJ Finance votre rachat credit consommation

Copyright © BFJ Finance 2011 - Tous droits réservés | Rachat credit Paris, Lyon, Marseille | Mail : contact@credits-rachat-credit.com
Retrouvez toutes les offres de rachat de crédit et de crédit du marché. Réalisez une simulation de rachat de crédit consommation ou de rachat de crédit immobilier.
 CopyrightFrance.com

Qui sommes nous