simulation de rachat de crédit
SOMMAIRE
Actualité du 09 Juillet 2008

Un prêt immobilier toujours plus cher


Le mois de Juin n'a pas été favorable aux emprunteurs avec une nouvelle hausse du prêt immobilier. Actuellement, les banques et autres organismes de crédit sont contraints de remettre à jour leur taux d’intérêt toutes les semaines avec des augmentations de l’ordre de 0,15 à 0,2% selon les durées pour le seul mois de Juin.

Dorénavant près d’un demandeur sur 5 se voit refuser sa demande de crédit immobilier. Les raisons sont multiples :
- augmentation des prix de l’immobilier
- augmentation des taux d’intérêt du prêt immobilier quelle que soit la durée.
Ces deux augmentations contribuent à la réduction des capacités d’emprunt des ménages.
- raffermissement plus ou moins sensible de la politique d’octroi des crédits par les banques.
On constate que dorénavant le taux de refus est de l’ordre de 8 à 10% alors qu’il n’était que de 2 à 3% début 2007.

Ainsi, en pratiquement 3 ans (Octobre 2005), pour un prêt de 150 000 euros sur 20 ans, les mensualités ont progressé de 14% pendant que le coût du crédit a augmenté de 49%, ce qui correspond à un surcoût de remboursement énorme de 28 800 euros. De que faire renoncer plus d’un candidat à l’accession à la propriété.

Le tableau ci-dessous fourni par Empruntis présente les variations de taux et de coût du crédit immobilier sur 3 ans.

 Taux moyen
Mensualité
Coût du crédit
Octobre 2005
 3,50% 870 58 785
Juin 2006 4,05% 914 69 102
Juin 2007 4,50% 949 77 754
Avril 2008 4,80% 973 83 624
Juin 2008 5,00% 990  87 584

Pour les mois avenir, les pronostics ne sont pas réconfortant puisqu’il est prévu de nouvelles hausses (ou stagnation dans le meilleur des cas) des taux d’intérêt du crédit immobilier. Les banques annoncent d’ailleurs qu’en cas de hausse des OAT, elles suivraient la tendance. Alors que sur un prêt immobilier à 15 ans, le taux est actuellement de 4,9%, il est probable qu’il atteigne 5% dans les mois à venir. De même pour le crédit à 20 ans qui devrait atteindre 5 à 5,2%. Reste à savoir, si les banques répercuteront tout de suite la hausse de l’OAT pour récupérer leur marge ou attendront.

© BFJ Finance votre crédit

Copyright © BFJ Finance 2011 - Tous droits réservés | Rachat credit Paris, Lyon, Marseille | Mail : contact@credits-rachat-credit.com
Retrouvez toutes les offres de rachat de crédit et de crédit du marché. Réalisez une simulation de rachat de crédit consommation ou de rachat de crédit immobilier.
 CopyrightFrance.com

Qui sommes nous